advertenties


Prague, Czech Republic  
Contents page
Photo The Municipal House
About The Municipal House
Photo Charles Bridge
UNESCO-text

Foto van het gemeentehuis
Alphonse Mucha
Foto van de Karelsbrug

Photo La Maison municipale
Sur La Maison municipale
Alfons Mucha à la Maison municipale

Contents
Czech Republic
Cernosin
Ceský Krumlov
Kdyne
Klatovy
Prague
Rejštejn


Back to:
- Czech-index

- Photogallery-index

A view of photos on this website of sites occurring on The World Heritage List of UNESCO.

 
Praha

The Municipal House - La Maison municipale

Praha

The Charles Bridge

'Built between the 11th and 18th centuries, the Old Town, the Lesser Town and the New Town speak of the great architectural and cultural influence enjoyed by this city since the Middle Ages. The many magnificent monuments, such as Hradcani Castle, St Vitus Cathedral, Charles Bridge and numerous churches and palaces, were built mostly in the 14th century under the Holy Roman Emperor, Charles IV.'
Source:

The World Heritage List

Photos taken on February 4 2004

Alphonse Mucha
Het levenswerk van Alphonse Mucha is het Slavische Epos over de geschiedenis van het Slavische volk. Een serie van twintig schilderijen die hij maakte vanaf 1910 en in 1928 officieel aanbood aan de bevolking van Tsjechië en de stad Praag.
Vanaf 1887 werkte Mucha in Parijs en werd wereldberoemd met zijn affiches van toneelstukken met de Franse actrice Sarah Bernhardt in de hoofdrol. Art nouveau of Jugendstil werd in die tijd nog 'le style Mucha' genoemd.
Tijdens de bouw van het gemeentehuis van Praag van 1905 tot 1912, op de plek waar eens het koninklijk hof was, en van 1383 tot 1484 de zetel van de koningen van Bohemen, ontving Mucha van een van de architecten, Osvald Polívka, de opdracht een ontwerp te maken voor de zaal van de burgemeester. De manier waarop het ontwerp is uitgevoerd, o.a. door de toepassing van decoraties en kleuren, is een hommage aan de kunstenaar Mucha.

The Municipal House
The Municipal House was built between 1905 and 1912 to designs by the architects Antonin Balšánek and Osvald Polívka on the site of the former Royal Court, from 1383-1484 the seat of the Kings of Bohemia.
Alfons Mucha, master of Jugendstil, was asked for de decoration of the Mayor's Hall of the Municipal House. Ceiling and wallpaintings, stained glass, mascaroons and curtains are the integrated works of Alfons Mucha.
The Municipal House has been witness to numerous important political events from recent Czech history: on 28 October 1918 the founding of the independent Czechoslovak Republic was announced here, and in November 1989 the Communist government for the first time negotiated with the opposition Civic Forum, with Václav Havel at its head.

La Maison municipale
La Maison municipale, l'un des bâtiments les plus prestigieux de l'Art Nouveau pragois, a été construite dans les années 1905-1912 à l'emplacement d'un ancien Palais Royal. La mise en oeuvre du project est confiée aux architectes Antonin Balšánek et Osvald Polívka.

Alfons Mucha à la Maison municipale
Il est très peu d'endroits à Prague qui puissent s'enorgueillir des oeuvres originales d'Alfons Mucha, grand peintre tchèque à renommée internationale. Seule la Maison municipale, haut lieu de la culture tchèque du début du 20e siècle, nous donne l'occasion de contempIer et de saisir l'oeuvre de Mucha dans toute son ampleur.
Rien d'étonnant donc à ce qu'en 1909, Osvald Polivka invite précisément Alfons Mucha à décorer un de ces locaux. Le choix tombe sur l'espace central de la Salle du Maire, dont la situation ne fait que rehausser l'importance de l'intervention de Mucha.
A l'époque, Alfons Mucha (1860 - 1939) avait déjà terminé sa glorieuse période parisienne ainsi que ses activités pédagogiques et artistiques aux Etats unis. Les affiches qu'il fabrique pour la célèbre actrice parisienne Sarah Bernhard, sa décoration, en 1900, de l'un des pavillons de l'Exposition universelle de Paris, ses remarquables illustrations - notamment Notre Père - ne sont qu'un fragment du travail de Mucha qui justifie sa gloire parmi les siens, dans le milieu tchèque.
Au moment où il est sollicité, Mucha nourrit déjà l'idée de l'Epopée slave, Le sujet de la concorde slave, de la tradition et des racines historiques de la nation tchèque, le programme de l'autodétermination devienent l'idée force du principal motif de la décoration du remarquable intérieur de la Salle du Maire. L'idéalisation de la nation et la mise en vedette des qualités nationales positives, symbolisées par des plus grandes figures du passé tchèque, sont autant d'incitations à finir le travail au mieux et dans les meilleurs délais.
L'intervention d'Alfons Mucha à la Maison municipale est étonnante pour plusieurs raisons. L'orchestration de la décoration, la coloration pastel des peintures et des vitraux, l'ingéniosité en matière de choix des personnages historiques et leur réalisation technique, le choix des matériaux etc. suscitent une profonde admiration à l'égard de l'artiste qui, il est vrai, vend assez cher ses maquettes en carton à la Mairie, maïs fait don des toiles, compte tenu du dessein patriotique et de l'importance de l'oeuvre, quitte à ne se faire rembourser que les matériaux.


Next: Prague 2


    Photographs and text © J.M.Posthumus

E-mail: Hans Posthumus

     
   

Google

     
     



Privacybeleid Donatie